Accidents

 

ici plantés les derniers clous trouvés sur la route (pas d’archives)

 

 

12/05/2018 – survécu à sa nécrologie

Il aura passé la moitié de sa vie à imaginer sa nécrologie, et l’autre moitié à tenter de s’y conformer. Au bout de la mise en abyme il n’y eut qu’une mise en bière, ou inversement.

 

26/03/2018 – survécu à la rentrée des classes

Quand vous entrez dans l’école
ils croient
que tu tiens la main de ton fils
alors
que
c’est
tout l’inverse

 

23/02/2018 – survécu à la vie

j’ai aucune idée d’ensemble
je suis miro
j’ai un peu l’estomac chaud avec des raviolis saignants
je vis un peu de temps en temps
j’en fais toute une affaire
(je suis ? Je suis ? Je suis ?
mystère)

02/02/2018 – survécu au premier degré

Son ironie n’était pas du tout optimisée pour le web. Elle datait du minitel et collait des points blancs sur l’écran. Les paquets d’information s’écrasaient comme des bouses éléphantesques sur le silicium délicat des écrans et pervertissaient effroyablement le réel par capillarité.

 

30/01/2018 – survécu à rien

je sais pas
c’est peut-être nécessaire pour faire tourner l’économie
mais il me semble quand même
que c’est 99 pourcents de bavardages pour rien
(Sartre, L‘être et quand même pas mal de néant)

15/12/2017 – survécu à la définition du Poète

Faut il comparer le poète plutôt à un voleur de feu ou à un plombier ?
Personnellement j’ai jamais trop volé de feu (à peine si des fois, par mégarde, j’ai gardé des briquets). En revanche j’ai encore été amené ce matin à devisser le siphon de l’évier. Plombier donc, ça m’arrangerait. Dans les deux cas j’ai pas une expertise de folie.

06/12/2017 – survécu à l’automne

Au début : on a juste envie qu’il fasse finalement moche et froid. Après: il fait juste moche et froid.

 

Publicités