77 – Ici glouglou

 

L’autre rive semble loin
peut-être sur l’autre rive
trouverais-tu la vie ?
Glouglou ici

Marche, monte, nage
défends-toi
parmi les carpes, les chevesnes, les flics, les silures
laisse-toi regarder par le miroir de l’eau
glouglou ici

Tu te penches contre mon dos
vieille menteuse perplexe
tu te penches sur mon étendue, mon miroir, mon cimetière
glouglou ici

Un jour tu as pris une tasse à café
un jour tu en as fait un cendrier
et j’ai cru encore à la magie
ici glou glou glou

maintenant nous attendons tous le batelier
d’un bord l’autre d’un temps l’autre d’un corps d’une saison l’autre
où basculerons-nous ?
L’autre rive peut-être
peut-être sur l’autre rive trouverais-tu la vie ?
glouglou ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s