51- respirer (2)

Si la vidéo ne s’affiche pas ci-dessous, cliquer ici.

 

 

 

c’était il y a huit cents ans dans les années 2000
au milieu de la nuit
quand elle avait enfin cessé de
lui mettre la pression
il s’était dégonflé
il s’était
évanoui dans les airs

puis : rien
qu’un matin frais
sur ville moyenne d’occident
et l’air vibrait du sifflement d’oiseaux-moqueurs délibérément épris du printemps et des larmes et des fleuves et des matins sans souvenirs où commence commence commence commence commence commence
l’existence

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s