25 – porte d’embarquement 6

(lien direct si la vidéo ne s’affiche pas ci-dessous)

D’une salle d’attente de l’aéroport de San Antonio
j’ai vu tourner des bouées blanches dans le ciel
aussitôt effacées par un type de la CIA
habillé en joggeuse bodybuildée

le béton lisse des autoroutes
leur tracé onduleux
leurs bras tentaculaires immenses immaculés
tout était preuve
de l’existence d’une autre espèce
ayant déposé ses jouets sur terre
pour faire de la place ailleurs
et ayant abandonné ses enfants
ses enfants fous
de manque
fous libres à pisser par les rues
à s’étendre par terre
et attendre
directement
sans mourir
la résurrection

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s