4 – j’étais là

 

j’ai trente-cinq ans
je regarde le monde
sa gueule de gamin rossé dans la cour
imprévisible et colérique
je me dis que c’est ma faute
je me dis que ce n’est pas ma faute
que j’en ai rien à foutre
ah ah
mais je fais pas le malin
j’ai la trouille de la vie et de la mort
et de mes amis
et de l’affection
et de cet échange électrique d’amour
entre les hommes
je regarde le monde
j’étais là
continuez
arrêtez vos conneries
j’étais
laissez vivre mon fils
tous mes enfants
et quelques rhinocéros

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s